Blog

Culture de Teambuilding : Les membres d’une équipe mature expriment leurs désaccords et savent se confronter positivement

Posted by:

confrontation positive

Souvent, on constate qu’un désaccord n’est pas facilement exprimé dans une équipe par peur du conflit.  Par exemple, prendre une décision en groupe n’est pas chose facile, c’est inefficace et  parfois peu paraître insatisfaisant en termes de résultat et de temps. Vous êtes vous demandé pourquoi ?

Les décisions collectives présentent un degré de complexité qu’il importe de bien gérer : multiciplité de logique individuelle, phénomène de groupe, jeux de pouvoir…
Dans une équipe, chacun souhaite parvenir à un accord mais aussi désire qu’il soit tenu compte de son point de vue ;  Ce qui entraine négociation et marchandage- des demi-mesures traduisent la recherche d’un compromis. Le résultat est une espèce de « melting-pot », une décision de demi-teinte auquel personne ne croit vraiment.

Or, les recherches psychosociologiques montrent que le travail en groupe améliore presque toujours la moyenne des ressources individuelles des membres. Mais ceci sous certaines conditions.

Un groupe peu structuré ressent les désaccords comme une menace. Tout désaccord exprimé est traité comme un signe d’hostilité interpersonnelle et comme un danger pour l’intégrité du groupe. Les participants s’efforcent d’aplanir les conflits au lieu de les résoudre. Par exemple,  lors d’une décision à prendre, si la controverse atteint un niveau violent, ils s’attachent à découvrir rapidement un compromis qui permet de passer outre et s’en remettent à des solutions de vote alternatif comme le vote à la majorité (ou bien il laisse le leader trancher). Sans doute  qu’il ne mesure pas l’effet d’une confrontation positive et d’un vote unanime.

En présence d’un fort conflit interne, ces groupes ont donc tendance à renoncer aux ressources qui existent en leur sein et à rechercher des solutions de compromis qui apparaitront plus ou moins erronées. Cette éviction du conflit soulage la tension du groupe mais à terme, ne soulage personne car elle n’a pas abouti à trouver une véritable solution.

Par contre, un groupe plus structuré, habitué au travail en commun, ressent les désaccords individuels comme des moyens normaux pour améliorer la discussion et élargir l’éventail des solutions possibles. Elle ne les perçoit pas  comme des signes d’hostilité et de menaces. Les conflits sont alors transformés en instruments de créativité.

Cela fait partie de notre travail de teambuilder d’accompagner les groupes à utiliser la confrontation positive comme un outil de développement au service de l’équipe. Nous accompagnons parrallélement les leaders à évoluer dans leurs perceptions des conflits et la peur d’être critiqués.
En tant qu’individu et leader d’une équipe, vous êtes-vous posé la question de savoir si vous pouviez accueillir un désaccord comme une chance de transformation ? Voyez-vous le conflit comme un signe de santé ? Acceptez-vous qu’un collaborateur manifeste ouvertement un désaccord par rapport à vous ?

Le teambuilding accompagne conjointement un leader à grandir en conscience face à des comportements générés par la peur. C’est l’accompagnement individuel doublé d’un soutien de régulation du coach lors d’un teambuilding qui permet à une équipe de devenir performante. L’expérience prouve que les équipes les plus efficaces sont bien celles dont les membres sont écoutés et se sentent vraiment concertés. Dans de tels groupes, la confrontation positive est activée sans arrêt.  Tous les Coach de Khi pourront en attester…

Auteur : Corinne FOUCHER

Téléchargez Notre Livre Blanc
Petit Manuel de Coaching A l’usage des DRH


Add a Comment

Powered by WishList Member - Membership Software